Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 16:52

Un petit lien vers un article d’Ouest-France à propos du festival Ecrivains en bord de mer à la Baule en juillet, si j’étais dans le coin j’irais bien y faire un tour ; ce qui me fait réagir c’est le commentaire (facétieux ?) du rédacteur de l’article : « Vu de l’extérieur, ces Rencontres sont celles des écrivains inconnus. Ni Marc Lévy, ni Florian Zeller, ni Amélie Nothomb à l’affiche. » En effet, il y aura Claro, Marie Cosnay, Arno Bertina, Yves Pagès, Mathias Enard... qui me font comprendre, si je ne le savais pas déjà, que je ne vois pas les choses de l’extérieur – même si je n’ai pas vraiment l’impression de les voir de l’intérieur. Il est possible cependant, il est même probable que je voie les choses de l’intérieur sans bien me rendre compte que je suis à l’intérieur. Il y a peut-être les écrivains de l’intérieur et les écrivains de l’extérieur. Les écrivains de l’extérieur, ce sont Marc Lévy, Florian Zeller et Amélie Nothomb. Qui ne sont que des écrivains de l’extérieur. Car de l’intérieur, je peux vous le dire puisque Ouest-France me fait comprendre que c’est sûrement là que je suis (maintenant que j’y pense, je me soupçonne même d’être à l’intérieur de l’intérieur, voire à l’intérieur encore de cet intérieur à l’intérieur de l’intérieur. Vous me suivez ? Fermez donc la porte derrière vous, qu’on reste bien à l’intérieur) ; de l’intérieur, donc, Marc Lévy, Florian Zeller et Amélie Nothomb ne sont probablement pas des écrivains. Et ce n’est que justice, une justice géographique, en quelque sorte : ils ne vont tout de même pas être à la fois les écrivains de l’intérieur et de l’extérieur ? En tout cas je ne les ai jamais lus. Il est même probable que, du fond de mon intérieur à l’intérieur de l’intérieur, je n’aurais jamais entendu parler d’eux si, de temps en temps, une voix venue de l’extérieur n’avait prononcé leur nom. C’est vrai, monsieur, que vous écrivez des livres ? Ma mère elle aime beaucoup Guillaume Musso. Vous connaissez Guillaume Musso ? Non, je ne connais pas Guillaume Musso. Vous devriez le lire. Tu sais, j’ai déjà beaucoup de livres à lire. Par exemple, je n’ai lu qu’une dizaine de livres d’Antoine Volodine. Tu te rends compte de la lacune ? (Inutile de préciser qu’entre temps le dialogue est passé en mode off.) Bref. C’est un problème d’homonymie, quoi. Guillaume Musso et moi pratiquons des activités sans aucun rapport mais qui, bêtement, portent le même nom. Un peu comme l’agent de police et l’agent immobilier, quoi. Ça prête à confusion. On s’étonnera après que la visibilité soit mauvaise.

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

David Marsac 29/06/2012 09:54


J'aime beaucoup tes considérations géographiques, Philippe, autre manière de dire que le hublot marque la différence entre l'intérieur et l'extérieur : question de survie que j'approuve. Cela
dit, Marc Levy s'écrit sans acent aigu, comme Zeller ou encore Nothomb : leur signe de reconnaissance, en quelque sorte. J'ai lu le premier livre de Marc Levy : cela m'a fait penser à du Jacques
Abeille, moins le bourdonnement, phrases vides et narration invraisemblable. C'est dire au fond – au fond – que seul le hublot compte, sa densité, son cercle plus ou moins rond, ses points de
rouille, la mobilité de son loquet, (son étanchéité ?), bien plus que le côté où l'écrivain se trouve. Il me semble.          

PhA 01/07/2012 10:18



Bien sûr que Levy n'a pas d'accent, où avais-je la tête ?



Lza 23/06/2012 15:11


Lorsque j'étais donneuse de voix, j'ai du enregistrer deux Marc Lévy et un Amélie Nothomb. Heureusement, je n'ai pas enregistré que ce genre de...disons ... produits. Mais il faut bien faire
plaisir à tous les lecteurs, quitte à se détendre après  avec d'autres nourritures plus substancielles.

PhA 25/06/2012 16:15



En réalité je n'ai rien contre ces auteurs et encore moins contre leurs lecteurs ; ce qui est gênant, c'est la confusion des genres - et là on même bien au-delà d'une différence de genre. A ce
titre je trouve quand même que les couvertures de Musso et Lévy annoncent clairement la couleur, c'est déjà ça - mais ce n'est pas forcément le cas pour d'autres livres pas tellement plus
littéraires.



Anonyme 22/06/2012 08:32


Ironie : vous n'allez pas me croire mais il a fallu que je vous lise pour que, de l'intérieur de mon igloo, j'entende (ce n'est pas le bon mot, je n'en ai pas d'autre) parler de Guillaume
Musso....

PhA 22/06/2012 11:02



C'est signe que votre igloo est bien isolé - ce qui est la qualité principale qu'on attend d'un igloo.



Pascale 21/06/2012 23:14


Tiens, Depluloin est de retour et il ne me l'avait pas dit !

PhA 22/06/2012 11:00



C'est Depluloin du bois mesdames.



Depluloin 21/06/2012 21:10


Vous me donnez envie de rouvrir La littérature sans estomac. Vous êtes un Pierre Jourde, vu de l'intérieur!


 

PhA 22/06/2012 10:57



Ah non, lui il lit les auteurs qu'il critique ; je ne suis pas si fou.



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert