Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 06:56

Tunisie-juillet-2010-001.jpg

Sans même que j’ouvre le livre, la lecture du dernier titre de Pierre Bayard me fait réagir. (D’ailleurs ses titres me font toujours réagir, pourtant bizarrement je n’ai encore lu aucun de ses livres ; il m’en excuse lui-même, courtoisie appréciée.) Je ne sais donc pas vraiment ce qu’il y a sous le titre, mais sa lecture me ramène à ma propre disparate – apparente –, mon besoin de démarquer ce qui s’écrit de ce qui s’est écrit avant, y compris dans l’autarcie du cercle restreint de mes livres, besoin marqué par des sauts parfois plus importants – notamment sous mes deux titres à rallonge. Disparates, mes goûts de lecteur le sont aussi, et d’emblée Bayard me souffle d’échanger par exemple les œuvres de Chevillard et de Mingarelli, ou celles de Volodine et de Michon, pour voir ce que ça fait – aux lecteurs. Et ça me rappelle une réflexion de Thierry Beinstingel dans les notes d’écriture de ses Feuilles de route, à propos d’un manuscrit refusé. Attendez que je retrouve, c’est pas tout récent, voilà, le 4 janvier 2009, il écrivait ceci :

« … Seulement, cet aspect marrant ne correspond pas à ce que je propose habituellement : on m’a répondu : "trop pied nickelés". Il est vrai que l’humour chez moi n’est pas très fin, plutôt genre potache. Soit. Donc je suis passé à autre chose au point d’en oublier jusqu’au titre. Mais en le relisant, je retrouve intact ma flopée de personnages, leurs farces, ces intrigues minces et joyeuses. Pas sûr qu’il était si décalé que cela pour une édition. »

En tant qu’éditeur, son éditeur ne fait pas n’importe quoi : aujourd’hui son Retour aux mots sauvages marche fort, dès que j’aurai un moment je m’y plongerai. N’empêche, on sent le petit regret de l’auteur (et puis personnellement je n’ai rien contre les potacheries, au contraire). Je me rappelle avoir ressenti très fort, après ma première publication au Seuil, l’attente du même roman, ou à peu près ; alors que moi, tout heureux justement d’avoir franchi ce seuil qui me paraissait symbolique, j’envisageais déjà de donner à la publication mes envies, comme je les donnais auparavant à la seule écriture, dans ce qui devrait être l’insouciance de qui n’a pas ni jamais eu d’éditeur. Or la publication crée des attentes, surtout quand le livre a été un petit peu remarqué. Qu’aurait-on dit à Louis de Funès si d’un coup il s’était pris pour Pierre Brasseur (ou inversement) ? Mais les attentes, il faut parfois savoir les tromper, sinon l’ennui guette (d’abord l’auteur, mais la contagion est imminente). Et puis le recul, celui grâce auquel on voit les choses dans leur ensemble et pas seulement la partie émergée de l’iceberg, laisse apparaître comment tout cela tient ensemble, comment tout cela même, si disparate que cela paraisse au prime abord, se ramène à un même objet (celui dont je suis le satellite). Cette vision d’ensemble, pour mes textes Quidam a su l’avoir, en mesurer les risques – et ose les prendre. L’édition est belle quand elle a ce courage, et aujourd’hui celui de publier une calembredaine – certes elle-même héroïque. Quant au mouvement qui anime le satellite, j’ai bien envie de l’appeler désir de liberté – oui, il y a sans doute chez Monsieur Le Comte quelque chose comme une revendication anarchiste, au moins de la lettre – un désir que je crois retrouver différemment chez d’autres auteurs protéiformes (à brûle-pourpoint je pense à Diderot, à Flaubert, à Calvino ou encore, plus près de nous, à Pierre Jourde ou à line Minard), grâce auxquels je ne me sens pas tout seul sur ce front-là. La liberté de remettre à chaque fois ce qu’on fait – ce qu’on est – en question.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne Savelli 19/10/2010 10:46



Si c'était facile, on n'aurait plus la peur en contrepoids et... hum, quoi, qu'est-ce qui pourrait bien se passer ? me questionné-je...



PhA 19/10/2010 10:54



Naviguer à vue entre deux écueils (au moins) : se fourvoyer, s'ennuyer. Mais oui : la peur, au moins, c'est vivant.



Anne Savelli 19/10/2010 09:59



Ce billet de Thierry Beinstingel m'avait marquée, moi aussi... Et mêmes interrogations que vous sur les livres à venir quand on a été publié. "Un même désir de liberté" me paraît l'exacte réponse
( ça fait du bien à lire !)



PhA 19/10/2010 10:27



Et pas si facile, d'ailleurs !



Zoë 18/10/2010 19:55



J'ai pris la liberté de lire Monsieur le Comte, acheté à La Hune -tant qu'à faire-. J'y reviendrai sous l'arbre quand j'aurai épongé le retard dans les affaires abandonnées pour mon escapade.



PhA 18/10/2010 20:43



Vive la liberté ! (surtout celle-là)



Dominique Hasselmann 18/10/2010 15:55



"La liberté d'invention est une menace noire pour l'invention de la liberté."


Benoît Dehort, Oeuvres complètes, Editions du goudron, 2001 ( tome 6, page 431).



PhA 18/10/2010 20:39



Le Dehort de la pensée.



Depluloin 18/10/2010 12:43



Billet réjouissant, Philippe. Un vent de liberté souffle... (De Pierre Bayard, j'ai lu "Comment parler des livres...", attiré par le titre, entre autre. Je n'ai pas été totalement... mais je n'ai
peut-être pas goûté tout le suc de ce texte! Pas la première ni la dernière fois chez moi!)


 



PhA 18/10/2010 20:37



Appelez-moi Zéphyr. (Pas lu du tout Pierre Bayard, mais il a à coup sûr au moins le mérite de faire réfléchir dès la couverture.)



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert