Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 14:43

Il y a des moments on fait de drôles de choses. J’ai appris qu’Eric Naulleau venait de faire paraître un recueil de chroniques dans lesquelles figurent notamment celles qu’il a écrites pour le Matricule des Anges (pour ceux qui ne connaîtraient pas encore, c’est le mensuel sur la littérature contemporaine qu’il faut lire) et comme le bonhomme est un vrai lecteur, même si, marketing oblige, le titre de son bouquin est calamiteux et que la couverture ne vaut guère mieux, je me dis que le livre a des chances d’être intéressant. Et voici qu’en cherchant à me renseigner je tombe sur une vidéo extraite de l’émission On n’est pas couché, où Naulleau a lui-même officié, et où il se trouve remplacé par un jeune type avec une belle gueule et des cheveux longs chargé de l’interviewer. La voici…

 


 

 

… mais vous n’êtes pas obligés de regarder, hein. Parce qu’évidemment ce n’est que du spectacle (et pas du bon). Parce que du livre on ne saura rien, et que la seule chose que j’y ai apprise c’est qu’Aymeric Caron à l’évidence ne connaît rien, mais alors vraiment rien à la littérature, et que si on a envie de lui rouler une pelle c’est surtout par désespoir, pour ne plus l’entendre.

Voilà, c’est ça que je vais mettre en titre, ce sera « accrocheur ».

Essayer de parler de littérature dans une émission people, comme l’a fait Naulleau ; ne pas servir la soupe aux auteurs invités et dont trop souvent en effet les livres ne valent pas grand-chose, c’était peut-être une bonne idée, mais non. Parce que c’est toujours celui qui ne connaît rien qui est en position de force : il a la majorité derrière lui. Demandez à Patrick Besson. Quant au prétendu critique, il n’est plus que la grincheuse caricature de lui-même.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascale 17/11/2012 08:31


Trois extraits de Féerie générale : http://lebruitdelaliberte.blogspot.fr/2012/11/feerie-generale_17.html

PhA 17/11/2012 17:31



Merci !



denis billamboz 17/11/2012 00:50


Effectivement, c'est peut-être le première fois depuis longtemps que j'ai envie de lire quelques prix et je note ceux que tu proposes.


Zulma, je n'en connais que les livres que j'ai lus et qui sont en général plutôt bons.

Pascale 16/11/2012 22:00


Féerie générale est superbe, bonne lecture ! Je viens de le finir, c'est génial !


Concernant ta perception de Zulma, je ne partage pas : elle semble au contraire penser comme toi (lecture, écriture). Là où elle se différencie c'est dans sa vision de la littérature
française qu'elle considère faisant partie de la littérature mondiale. Et comme elle aime aller voir les autres cultures, elle en édite beaucoup, d'où cette impression de se démarquer,
peut-être, car en France on publie plus souvent français qu'étranger (dans les petites maisons, sauf les spécialisées), en général.

PhA 16/11/2012 22:28



Ah, tant mieux ! Aussi bien pour Féérie générale que Zulma (ce n'est qu'une impression, peut-être tout à fait infondée, d'ailleurs c'est un bel éditeur).



denis billamboz 16/11/2012 12:55


Je fais confiance à Zulma, j'ai rarement été déçu par les livres que cette maison édite.


Philippe, je partage ce que tu dis sur bien des points : je ne peux plus lire cette production fréançaise qu'on empile dans les librairies et autres commerces qui vendent aussi des livres ; la
lecture est mon moyen de voyager, de découvrir d'autres civilisations, et je pense mieux connaître certains pays que les touristes qui séjournent dans des camps spécialement aménagés pour eux ;
mais je dirai comme toi, la production française doit représenter notre culutre, notre façon de penser, notre originalité, notre créativité, ... 


J'ai progressé dans la lecture en variant énromément mes lecture smais aussi en affrontant les auteurs que tu nous fait découvrir en France et à l'étranger aussi (Johnson, Jirgl,...).

PhA 16/11/2012 21:12



Les choses vont peut-être bouger cependant : les prix littéraires ont l'air exceptionnellement bons cette année. Aujourd'hui j'ai même acheté le prix Médicis, Féérie générale, c'est un
livre d'Emmanuelle Pireyre qui me fait très envie - ainsi d'ailleurs qu'un autre qui sort encore plus récemment aux éditions les Petits Matins, Foire internationale.



Pascale 16/11/2012 10:34


Je n'ai pas regardé, pas de temps à perdre. Par contre, hier soir en librairie, j'ai rencontré la directrice des éditions Zulma et, entre autre, ce qu'elle a raconté à propos de l'image de la
littérature française à l'étranger, dans le cadre de la traduction pour mieux la faire connaître (notamment à la foire de Francfort, et ailleurs avec le plus grand éditeur suédois ou norvégien ou
danois, je ne sais plus - qui met dans le même panier le people et la litté en France) prouve qu'on n'est pas sorti de l'auberge. Et il ne s'agit en aucun cas de mauvais journalistes comme ceux
que tu pointes mais bien de gens exerçant au coeur de la chaîne du livre. Il est bon d'ouvrir les yeux en dehors du franco-français, de tenter de cerner une réalité au-delà de nos frontières.

PhA 16/11/2012 11:11



Que l'image de la littérature française à l'étranger soit déplorable, je veux bien le croire, hélas. Mais à qui en revient la responsabilité ? Quand on voit les arguments du directeur de CNL, que
je pointais dans mon billet précédent, on peut se le demander.


Zulma, très bon éditeur, c'est vrai ; et j'ai déjà eu aussi l'occasion de l'écouter en librairie. En même temps - je me trompe peut-être, mais je dis mon sentiment -, j'ai l'impression que c'est
un éditeur qui cherche à se démarquer de la production française majoritaire (je ne l'en blâme pas) en regardant comment c'est ailleurs qu'en France, un peu comme s'il fallait adapter quelque
chose. Ce n'est pas comme ça que je vois les choses : de même que la lecture est d'abord affaire de plaisir profond et intime, l'écriture doit rendre compte de ce qui semble immédiatement
essentiel. Les écrivains qui prennent modèle sur d'autres, au-delà comme en-deçà de nos frontières, ne m'intéressent pas.



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert