Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:52

De temps en temps je jette un œil aux requêtes qui mènent les gens vers ces Hublots, en pensant vaguement à la Pythie, enfin vous voyez ce que je veux dire. Et ce matin, voilà que notamment je lis : « pourquoi Philippe est gentil ». Il se trouve des gens de par le monde pour se demander « pourquoi Philippe est gentil ». C’est donc, présupposé indiscutable, que Philippe est gentil. Un rapide examen de conscience s’impose, d’urgence. Et le verdict tombe, fatal : en effet, Philippe est gentil. En tout cas, les indices de sa gentillesse sont nombreux ; et rares sont ceux qui pourraient venir contredire cette évidence. (Quoique dans Seul à voir, parfois… Mais qui est vraiment seul à voir ?)

Mais pourquoi ? En effet, pourquoi ? La question se pose, s’impose à Philippe – par le biais de la liste over-blog des mots-clefs menant vers ces Hublots. Tiens, puisqu’il s’agit de ces Hublots, on ne va pas se préoccuper de l’éventuelle gentillesse du reste de Philippe, ce doit être un truc énorme, vaguement ragoûtant, qui nous dépasse en tout cas ; non non, du balai, on va se contenter d’essayer de comprendre la gentillesse du Philippe des Hublots. Derrière ces derniers, Philippe en effet est gentil puisque quand il lit un livre qui lui plaît, il le dit. Enfin, souvent il ne dit rien du tout, il se contente de citer le texte, sa gentillesse a des limites que sa paresse ne connaît pas ; mais la citation, n’en doutons pas, vaut pour une recommandation.

N’en doutons pas, et ne différons pas davantage la triste vérité : la gentillesse de Philippe est intéressée. En effet, Philippe ne fait pas que lire des livres, il en écrit aussi, qui se vendent plus ou moins bien, n’entrons pas dans ces détails sordides mais essentiels, essentiels puisqu’ils concernent aussi souvent, tiens, les livres qu’il lit. Instinctivement (car, le plus souvent, Philippe répugne à penser, nostalgique des temps révolus où ses ancêtres amphibiens coassaient à la lune le cul sur leur nénuphar), instinctivement donc, Philippe a conscience d’une cause commune, au moins littéraire puisque le reste nous dépasse. Une cause commune sans communauté, bien sûr ; rien de plus disparates que les livres que lit Philippe (c’est vrai aussi paraît-il de ceux qu’il écrit). Philippe est le prénom commun de Philippe qui du coup préfère ce qui ne l’est pas. On parle parfois de littérature singulière on pourrait aussi bien parler de littérature propre, qui pour cela peine à voir son sort commun. C’est bien confus tout ça, mais l’éventuel succès d’un livre qu’aime Philippe son instinct lui dit que c’est bon pour lui, c’est pour ça le hublot droit en bas à gauche. C’est pour ça que Philippe est gentil.


gentil-philippe.JPG

Partager cet article

Repost0

commentaires

gmc 12/09/2011 15:54



disparate est un néologisme signifiant éclectique.


le problème d'une production diversifiée couvrant un large spectre, c'est que les épiciers rangeant habituellement les boites de carottes avec le boites de carottes et les boites de navets avec
les boites de navets se retrouvent perturbés dans leur mode de rangement habituel.



PhA 12/09/2011 16:51



C'est pourquoi nous sommes parfois conduits à changer d'épicerie.



Depluloin 12/09/2011 12:32



Philippe est TRES gentil!


(Lorsque je disais à quelqu'un qu'il ou elle était gentil, cela sonnait souvent aux oreilles l'intéressé comme une insulte, un synonyme de faiblesse. En tout logique donc, vous n'êtes pas
gentil!:)


 



PhA 12/09/2011 16:50



TRES ? Vraiment ? Vous êtes sûr ? Vous m'inquiétez un peu. Est-ce bien raisonnable, un tel excès ?



Sophie K. 12/09/2011 11:33



Ah, c'est bien ce que je me disais, aussi, que vous étiez gentil, tiens. Vous avez en outre une pythie plus futée que la mienne : je ne sais toujours pas pourquoi le gars qui a écrit "grasse
(sic) à mes points d'essence j'ai pu passer l'été en louisiane" a atterri chez moi...



PhA 12/09/2011 16:47



Du coup vous avez passé l'été à Brie-Comte-Robert ? (Pardon aux Briards qui passeraient par ici. En réalité je suis gentil.)



tor-ups 11/09/2011 20:39



Demain, ma requête sera : "pourquoi Thaddée fait des plats à la piscine?"



PhA 12/09/2011 16:43



Des plats de résistance à la douleur ?



aléna 11/09/2011 19:25



Dire que je trouve régulièrement un "femme méchante" qui conduit jusqu'à moi!



PhA 11/09/2011 19:37



Oh ! Qui ose !



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert