Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 17:53

En faisant l’autre jour mon rapprochement entre littérature et politique j’avais été tout naturellement amené à la question du sujet, et notamment du mauvais sujet. Pour mémoire : celui qui ne s’impose pas mais qu’on impose artificiellement parce qu’on cherche à en retirer un bénéfice personnel. Certains écrivains comme certains politiques s’y entendent. La théorie du genre en est un bel exemple, il y a même des politiciens qui en profitent pour chercher des poux dans la littérature jeunesse, grand bien leur fasse. Du coup le mauvais sujet qui ne s’imposait pas (personne n’en aurait jamais entendu parler et tout le monde s’en fout) finit par s’imposer. Des intellectuels s’en mêlent : Michel Onfray. Il consacre à ce sujet un article édifiant sur son site. Du coup le sujet s’impose encore un peu plus. Ce qu’il raconte est peut-être exact (je n’irai pas vérifier puisqu’au fond je m’en fous) et il le termine joliment, on sent les trémolos, par ces mots : « Un jour viendra où l’on fera le compte des ravages effectués par cette sidérante idéologie post-moderne. Quand ? Et après quels considérables dommages ? »

Ohlala. Ça rigole plus. Du coup j’ai un peu honte de m’en foutre. Ça la fiche mal. Je n’arrive même plus à m’en fiche, ni même à m’en moquer gentiment. La situation est grave. Il va se passer des choses terribles, qui concernent nos enfants, et moi aussi, puisque j’en ai. Sans parler de mes élèves. Que va-t-il leur arriver ? Michel Onfray ne nous le dit pas, il préfère s’arrêter là et faire résonner son silence terrible. De toutes façons on a compris : on va obliger nos petits garçons à devenir des petites filles et nos petites filles à devenir des petits garçons. Rien de moins. Je n’irai pas le raconter à mes élèves, ça les ferait bien rire et comme je n’ai pas besoin de la théorie du genre pour les faire rire, nous continuerons notre étude de l’Odyssée.

Mais pourquoi ce billet, alors, sur un aussi mauvais sujet, me direz-vous ? C’est justement parce que des jeunes gens, des collégiens, j’en côtoie tous les jours. Et qu’il m’arrive aussi de constater des évolutions que je trouve inquiétantes, figurez-vous, notamment concernant l’inscription de chacun dans son sexe (ne comptez pas sur moi pour dire « genre », cet anglicisme est insupportable). Du coup me voilà amené à jouer aussi mon père la morale, car j’en ai une, tiens donc, et défendre des idées d’un autre temps. Ce qui m’inquiète, moi, bien plus que la théorie du genre, c’est par exemple le nombre de fillettes qui se maquillent dès la 6e pour venir au collège, et qu’on voit parfois (même si les parents ne les voient pas forcément) embrasser avec une voracité quasi spéléologique des partenaires certes à peine plus âgés. Ou ce sont des garçons d’une dizaine d’années dont les plaisanteries laissent entendre qu’ils ont vu bien plus qu’ils n’en auraient dû voir (je n'ose dire faire). Quand on regarde l’offre commerciale destinée aux jeunes, on ne peut pas ne pas se rendre compte à quel point elle insiste lourdement sur l’inscription dans le sexe. Les fillettes deviennent des femmes miniatures, je ne vais pas insister avec les concours de mini-miss et toute cette sorte de choses. Bref, s’il y a une quelque chose d’inquiétant, c’est plutôt cette hyper-sexualisation de plus en plus précoce que la prétendue théorie du genre. Et maintenant à cause d’Onfray je vais passer pour un vieux barbon.

 

http://www.miss-mini.fr/wp-content/gallery/mini-miss/mini-miss-girl.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chris 17/03/2014 03:52


Je te rejoins tout a fait et c'est ce qui a commence a me deranger chez Onfray depuis pas mal de temps: une provocation presque systematique, sa reflexion philosophique se voulant Connaissance
absolue et seule verite.


(Je l'ai entendu dans plusieurs emissions egalement dont une sur ce dernier 11 Novembre...


Sur ce sujet, en particulier du genre, je trouve extremement "legers" de tels propos quand leurs auteur(e)s n'ont pas, n'ont pas eu ou ne cotoient pas d'enfants au quotidien.

PhA 19/03/2014 19:08



L'excès d'assurance va mal aux philosophes.



chris 16/03/2014 00:31


Lire "Beaute fatale: les nouveaux visages d'une alienation feminine" te conforterait certainement dans tes propos pertinents.


Dois-je avouer que, depuis assez longtemps, je me questionnais pareillement sur ces pensees dites retrogrades voire "reac" assumees?


(Onfray m'interpelle de plus en plus negativement dans ses chroniques mais cela meriterait debat(s). )


 

PhA 16/03/2014 19:27



En l'occurrence ce qui me fait réagir dans son article, c'est l'argument de la réalité, cette sorte de "voilà, c'est comme ça que c'est pour de vrai" qu'il nous assène avec son histoire ; alors
que par ailleurs il n'a pas l'air du tout de voir comment c'est, "pour de vrai", l'enfance aujourd'hui, en tout cas cette tendance lourde.



Michèle P 15/03/2014 20:24


Ce que je me demande c'est si un milieu social fortement imprégné de culture générale protège encore de la culture industrielle, de la vulgarité, du néant pailleté. Et comment aider les centaines
de milliers d'enfants que leur origine sociale condamne à vivre sans livres et qui, parmi les significations élaborées, savantes ne peuvent distinguer celles qui perpétueront leur servitude de
celles qui leur offrent les moyens de s'affranchir.

PhA 16/03/2014 19:23



Honnêtement, je me demande aussi. Y compris pour votre première phrase.



Michèle 15/03/2014 18:29


J'ai observé cela depuis quelques années. Le vert paradis se rétrécit comme peau de chagrin....

PhA 16/03/2014 19:09



C'est l'adolescence qui fait tache d'huile.



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert