Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 15:00

Le 30 janvier 1917 - Mes chers parents.

Je n’ai pas reçu grand’chose de vous ces quatre derniers jours ; j’ai reçu la carte de papa du 15 (ou du 16, c’est difficile à décider) et sa lettre du 17. Le temps vraiment doit passer très lentement. Je le sens qui peine à passer. C’est pour ça sans doute que sur cette carte l’écriture est un peu moins serrée, plus élégante aussi : parce que le temps passe si peu qu’il y a de moins en moins à dire et tout le temps pour bien écrire. Et l’écriture décidément est bien plus lisible et plus jolie que celle de mon père, sans parler de la mienne. Comme colis j’ai reçu un kg de pain du 6 janvier et le colis poste n° 6. Avant lui, il y a encore le 5 à arriver (je lis plutôt « il y a encore 15 à arriver » mais je corrige d’après le contexte), j’espère qu’il n’en se perdra pas trop (ce genre d’étourderie est tout à fait exceptionnel) et qu’ils ne seront pas trop abîmés. Je suis bien content que tu aies écrit au commandant. Je serai très heureux de recevoir de ses nouvelles. Pour les personnes qui demandent à ce que j’écrive en pays envahis (comme un frisson à la lecture de ces deux mots qui tranchent par leur ton), répondez-leur ce qui est l’exacte vérité, que je ne le peux pas, que cela m’est formellement interdit de servir d’intermédiaire. Toute cette soudaine insistance, je ne peux m’empêcher de la lire comme l’expression de l’empêchement de dire. Toutes ces cartes ne diront jamais ce qu’Edmond voudrait vraiment dire, parce que c’est impossible, parce que c’est interdit, parce qu’il y a un regard par-dessus son épaule. Aujourd’hui il y a un autre regard par-dessus son épaule, le mien, et même le vôtre par-dessus le mien, qui au contraire attend qu’il dise ce qu’il voudrait vraiment dire, qui essaie de lire à travers les mots ; mais c’est trop tard, les mots ne disent que ce qu’ils disent ; d’ailleurs même sans ce regard allemand les mots pourraient-ils faire mieux quand ils ne sont là que par procuration ? Tout à l’heure, dans quelques lignes que je n’ai pas encore lues, je sais déjà qu’Edmond embrassera bien fort ses parents, mais qu’en réalité il ne fera que dire qu’il les embrasse, parce que faire est impossible ; et en même temps me reviendront en mémoire quelques souvenirs de lecture de pragmatique linguistique, et le titre d’un chapitre d’un livre d’Alain Berrendonner « Quand dire équivaut à faire », reprise critique du Quand dire c’est faire d’Austin, me paraîtra à la fois juste et triste. Le froid continue à être très vif, il gèle et il neige. Cela ne m’empêche pas cependant de faire une petite promenade le matin. J’écris aujourd’hui à ma tante Maria. (C’est bien « Maria » que je lis. Ce mystère n’est toujours pas résolu.) Nous avons mangé hier une boîte de blanquette de veau, c’est épatant et puis ça change. D a reçu l’autre jour un jeu d’oie, nous faisons de longues parties avec nos voisins, cela nous amuse beaucoup il faut peut de chose pour nous distraire en ce moment. Je vous quitte mes chers parents en vous embrassant bien fort tous les deux ainsi que Geneviève et Louis et toute la famille Votre fils qui vous aime de tt son cœur. Edmond

 

 

Mon jeune grand père

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 31/10/2013 17:29


Bonjour! Et où avez-vous retrouvé ces cartes?


C'était une histoire familiale dont on parlait, vous la connaissiez avant de les lire?


Merci!

PhA 31/10/2013 17:51



Ce sont tout simplement les cartes que mon grand-père, que je n'ai jamais connu, écrivait à ses parents. Elles sont restées dans la famille, ainsi que quelques objets qu'il a fabriqués durant sa
captivité et auxquels il est fait allusion dans sa correspondance.



Ambre 27/10/2013 11:53


Je ne sais que dire. Juste mon émotion à lire ces lettres et vos "interventions". Merci.

PhA 29/10/2013 15:30



C'est moi. Enfin, c'est lui.



Lza 27/10/2013 09:10


Où l'on voit que le jeune Edmond commence à vraiment se fatiguer de l'inaction forcée...

PhA 29/10/2013 15:29



Et il n'est pas au bout de ses peines - ou de sa peine.



Michèle 26/10/2013 15:22


Votre grand-père est un homme "empêché". Il ne peut que dire. Encore ce "dire" a-t-il ses limites. Le jeu de l'oie comporte une case "prison".

PhA 29/10/2013 15:29



Ils devaient en rire quand ils tombaient dessus.



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert