Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 18:22

Il y a toutes sortes de bonnes raisons pour lire un livre, pas vrai ? Ce n’est pas vous qui allez me dire le contraire, sinon vous ne liriez pas ce blog (j’imagine). Parmi ces raisons, il y en a une que je vois souvent invoquée, et formulée à peu près de la sorte : je vais le lire pour me faire mon opinion. Parfois on précise même : pour me faire ma propre opinion. La mienne à moi, quoi.

Les opinions, c’est vrai, c’est important. La preuve : parfois, on les sonde. Quand on va voter, par exemple, avoir une opinion, ça sert. Si on n’en a pas, on s’informe, pour se la faire, son opinion. C’est même un devoir citoyen, qu’on appelle ça. J’y souscris.

En revanche, j’ai un peu de mal à comprendre l’utilité de se faire son opinion sur un livre. Non que je n’en ai pas après lecture, bien sûr, on n’y échappe pas ; mais mon opinion de lecteur n’est jamais que la conséquence de cette lecture, elle n’est en rien sa motivation. D’ailleurs, je dois l’avouer, il arrive parfois que mon opinion soit flottante même après ma lecture. Mais franchement, peu importe. Qu’est-ce que je vais en faire, de mon opinion ? Quelle valeur a-t-elle ? (Financièrement parlant, je connais la réponse, merci.)

Non, moi, si je lis un livre, c’est pour me faire plaisir à moi. C’est moi d’abord, quoi. Après, s’il se trouve que j’ai une opinion, je veux bien la donner ; la littérature, on peut aussi en parler. Mais franchement, je n’en ferai jamais la raison principale de ma lecture. Parce que ça signifierait que je m’oblige à lire certains livres dont – peut-être à tort, certes – je n’ai aucune envie. Il y en a déjà tellement qui me font envie et que je ne pourrai jamais lire, que non merci, quoi.

Et puis lire un livre pour se faire son opinion et savoir en final exactement les raisons pour lesquelles on ne l’aime pas, ce bouquin (et que souvent on soupçonnait déjà avant), c’est aussi suivre ce courant majoritaire, toujours plus fort en cette saison entre rentrée littéraire et prix littéraires, tous ces événements littéraires qui sont censés nous dire quoi lire pour être bien dans le coup littéraire. A vouloir ne pas être dupe de la dernière daube à succès sur laquelle on aura gagné au prix de l’ennui le droit de cracher, on se retrouve quand même dans le troupeau, plus rebêle que rebelle.

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTvR_AMiM7Rg435ovDT42jNyoWp6i482OCHLDmC5wio13Bd_0m0gU-T-CCFXA

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thyone 03/10/2013 21:39


J'adore ce petit billet.... Maginifique !


Mais je ne partage pas votre avis (pas complètement) 


Prenons l'exemple de la Peine de Mort. Je suis - encore aujourd'hui - avide de lectures reprenant ce thème. Pas pour me faire plaisir mais pour tenter de détricoter mes convictions viscéralement
ancrées. ça ne fonctionne pas mais ce n'est pas un échec. La lecture est plaisir (oui !) mais aussi une inépuisable source d'information sur les motivations et argumentations d'écrivains qui -
pour certains - ont un niveau intellectuel au dessus de la moyenne .


 Encore merci pour ce brillant billet ! 

PhA 04/10/2013 18:08



Mais là ce n'est pas votre opinion sur le livre que vous cherchez à vous faire, c'est une opinion sur un sujet.



pradoc 03/10/2013 18:14


@Ambre


Merci.

Michèle 03/10/2013 17:46


Je n'aurais pas dû oublier : merci à ces blogueurs désintéressés qui consacrent une part de leur temps à indiquer des pistes aux lecteurs que nous sommes....

PhA 04/10/2013 18:06



Oh, ils le font pour leur plaisir aussi, hein.



Ambre 03/10/2013 13:41


Lire un livre pour se faire une opinion? Quelle idée bizarre! J'en connais qui le font et ce pour se conforter dans leur mauvaise opinion d'un auteur qu'ils n'ont jamais lu!!! Jusqu'où va la
perversité!!!


En revanche, il m'arrive d'aller voir un film et de n'en lire les critiques qu'après l'avoir vu, pour vérifier si mon opinion est ressentie par
les critiques. Ben oui, parfois. Pour autant je ne vais pas écrirre "aux frères Cohen" pour me consoler:)) (coucou pradoc j'aime beaucoup votre blog).


 

PhA 04/10/2013 18:06



Certains lecteurs sont un tantinet masochistes, mais il faut les respecter.


C'est vrai qu'avec un film on perd quand même moins le temps, et puis on a la télé pour ça.



Lza 03/10/2013 09:32


Que donnerait l'intervew d'un "auteur" qui, en fait, n'a pas écrit son livre par un journaliste qui ne l'a pas lu?

PhA 04/10/2013 18:03



Un excellent petit livre, si ça se trouve ; il faudrait l'écrire.



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert