Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 14:27

J’ai toujours eu beaucoup de tendresse pour la bêtise, la mienne comme celle d’autrui. L’humanité, ce mal qui nous est cher, n’a pas de symptômes plus indiscutables. A ce titre, le monde des lettres aussi nous gâte. Je m’étonnais l’autre jour – et par simple mesure d’hygiène personnelle je le faisais sur ce blog – que les auteurs soient les seuls professionnels du livre auxquels on n’accorde pas l’entrée gratuite au Salon du Livre. Non pas que ce soit très important, hein, mais ça me paraît un symptôme et je dois sûrement avoir un faible pour les symptômes. Et voici une partie de l’explication de Bertrand Morisset, qui dirige ledit Salon, sur le site ActuaLitté :

« Les auteurs adhérents de sociétés comme la SGDL ou la SCMA, avec lesquelles nous avons des accords particuliers pourront se rendre, à titre de professionnels, gratuitement au Salon, avec leur accréditation de professionnels. D'autre part, si une lettre motivée de l'éditeur nous est présentée par un auteur, et qu'elle justifie de la présence de l'auteur en qualité de professionnels, nous n'avons aucune raison de la refuser. Simplement, il nous faut absolument préserver notre salon des gangs de malfrats qui sévissent, mais plus encore contre les lettres falsifiées qui nous parviennent, et permettent d'enrichir un marché noir. »

Dans ma propre bêtise, je n’y avais pas pensé. Voilà un bon moyen d’arrondir ses fins de mois. C’est d’ailleurs, clamons-le haut et fort, le seul moyen de survivre pour certains de nos confrères auteurs : ils revendent leur accréditation pour nourrir leur famille. Et on voudrait les priver de cette dernière ressource ?

Sans rapport – autre que la bêtise que nous avons tous en partage et tout de même aussi, dans ce qui nous intéresse, le sort réservé à la littérature dans l’industrie du livre – non sans un certain rapport donc, cette interdiction dont est victime la traduction du Vieil Homme et la mer par François Bon et qui venait de paraître chez Publie.net. (Il y a une pétition de soutien ici.) Gallimard est probablement dans son droit légal – quoique tout cela soit bien compliqué entre les législations d’un pays à l’autre. N’empêche que, au bout du compte, le lecteur se trouve privé à la fois d’une nouvelle traduction certainement nécessaire et d’une édition au format numérique. Une très grosse maison d’édition ne fait pas son travail et se retrouve dans la confortable (?) position d’être obligée d’empêcher une petite de le faire à sa place. Tout le reste n’étant que littérature, qu’on ne s’étonne pas que la littérature soit une fois encore la dernière roue du carrosse.

faux-livres.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ArD 20/02/2012 21:52


Mais comment est-ce que la plupart des commentateurs de cette histoire  Bon – Gallimard peut se rebeller conre Gallimard sans remettre en question le pacte  Publie.net avec Amazon ? On
ne peut pas critiquer un gros d'un côté et pas l'autre ! Dans quelques années Amazon fera le jour et la nuit sur l'édition, comme la grande distribution fait le jour et la nuit sur la poule en
batterie en décidant du poids de l'oeuf...


Que les livres des librairies soient diffusés et distribués par Amazon est une situation de concurrence, mais que Publie.net ne soit distribué quasiment que par ces groupes ne répond pas à
l'idéologie défendue : il y a un hïatus, c'est tout.


Et pour finir, beaucoup de libraires vendent sur le Net, franco de port à partir de 30 euros (c'est sur ce point qu'Amazon parviendra à leur tordre le cou). Et puis, il existe des diffuseurs en
marge de ces espèces de grands groupes tutélaires. L'édition indépendante tente de s'en affranchir, alors se la jouer bridé par Gallimard quand on sait qu'à terme on tord le cou à ses propres
auteurs, ce n'est pas digne d'un éditeur.


Allez, un exemple parmi tant d'autres : http://dynamomachines.com/

PhA 20/02/2012 22:38



Merci pour le lien, je le mets en direct.



Pascale 20/02/2012 18:27


"C'est pour ça aussi que ce métier, quand il n'est pas trop mal fait, mérite notre indulgence."


Tout à fait et tu connais mon avis sur les éditeurs... (pas pour rien que je t'avais invité avec Pascal). Je suis fatiguée de tous ce bruit autour du livre. Y en aura-t-il jamais sur
les bons éditeurs, libraires que tout le monde semble mettre dans un panier à crabes. Pour te dire combien je me tiens informée (car ça ne m'intéresse pas, seule la littérature me
passionne), je l'apprends par ton billet.


PS1: le mien aussi, est le meilleur ;-)


PS2: un auteur interviewé il y a une dizaine d'années m'avait dit : "le meilleur éditeur est celui qui m'édite". A l'époque j'avais souri, aujourd'hui je ris.

PhA 20/02/2012 19:24



A moins qu'il ait dit "le meilleur éditeur est celui qui médite" !



Bertrand 20/02/2012 17:33


Ah, vous êts publié chez Quidam ? Bravo ! Très exigeant, à ce que je crois... Il a édité un ami, assez récemment, Marc Villemain, livre dont j'ai fait une petite critique, ici :


http://lexildesmots.hautetfort.com/archive/2012/01/25/le-livre-de-marc-villemain.html

PhA 20/02/2012 17:39



Mais oui, j'ai lu ce Pourceau - à croquer !



Bertrand 20/02/2012 15:41


Merci au maître de céans pour ses réponses. Le sujet nous passionne et nous avons du mal parfois, il est vrai, moi en tout cas, à garder notre sang froid...


Pour ce que vous dites de l'édition inflationniste, je citerai Georges Monti, TQF : "Nous avons fait le choix d'éditer des auteurs plutôt que des livres."


 A méditer encore et toujours..


Bien cordialement


 

PhA 20/02/2012 17:25



Oh, de temps en temps, un coup de gueule, ça peut faire du bien ; du moment que nous ne perdons pas de vue que nous avons une cause commune.


Tiens, "des auteurs plutôt que des livres", c'est aussi la devise de Quidam, mon éditeur. Et c'en est aussi un beau.



Pascale 20/02/2012 15:37


"Ce que je voulais dire, c'est que l'édition, c'est - me semble-t-il - la tentative souvent un peu folle de transposer un coup de coeur en opération commerciale ; et la chose va d'autant moins de
soi qu'elle a quelque chose de contre-nature."


Tout est dit et le reste n'est que bruit.


 

PhA 20/02/2012 17:27



C'est pour ça aussi que ce métier, quand il n'est pas trop mal fait, mérite notre indulgence.



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert