Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 08:11

… ça fait toujours plaisir. A fortiori quand on apprécie l’hôte, Eric Chevillard, qui dans un article pour Libération d’hier (et reproduit ici) s’étonne qu’il y ait relativement peu d’écrivains qui bloguent. Votre serviteur n’y est entouré que par des blogs qu’il suit très régulièrement. Que ce vous soit donc l’occasion de rendre visite notamment à la Membrane de Romain Verger même dans son sommeil, de faire une Halte là près des Idées heureuses de Didier da Silva, notre blogueur bipolaire, ou sur le Territoire 3 de mon ami Schümi, pardon, de Jean-François Paillard – ne me dites pas que vous ne connaissez pas les autres cités (et même ces trois-là, d’ailleurs) !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Paillard 20/03/2011 11:58



Salut amical de Marseille ! Curieuse, Philippe, non ? cette relation de proximité, presque
d'intimité littéraire (où la détestée connivence n'entre pas en jeu) que nous entretenons tous avec ces blogs amis, souvent (pour ma part...) visités à l’aube, sans pour autant connaître ni
désirer même connaître de visu - ou si un jour, alors complètement par hasard... - leurs auteurs. Et
heu désolé pour cette phrase un tantinet compliquée, mais je tape ce message dans l'urgence. D'ailleurs, je dois confesser que je souffre bcp actuellement de manque de temps chronique pour
alimenter le mien blog (enseveli ds un travail d'écriture de très (trop?) longue haleine - comme quoi, on peut quand même s'offrir de tps à autre une échappée belle azimutée, libre et
déboutonnée, et finalement très valable, sur l'Internet, et s’efforcer d’être aussi littérairement ailleurs, et c'est ça, comme le disait Eric Chevillard ds son article, qui fait l’insigne
avantage du blôgue). Sinon suis très admiratif du commitment mis ds ton blog, alimenté
quotidiennement, ceux de Bon aussi, et Chevillard et Margantin et tant d’autres (cf. les 130 blogs sélectionnés sur tiers livre : http://www.netvibes.com/tierslivre - tiers_livre...) : ce que l’on verra, quand on regardera tt
ça ds le rétroviseur, au fond, c’est le côté nécessairement généreux de l’affaire. Ben oui : donner à lire sans rechercher grand-chose d'autre que… des lecteurs – ah oui ! essentiel, ça les
lecteurs, je veux dire par là malins, ouverts et ne s’en laissant pas compter. Généreux de leur temps. Avouons-le : C’est notre seul souci, comme ça l’a toujours été, d’ailleurs. 



PhA 21/03/2011 11:16



Oui (trois lettres pour dire mon accord sur tout). Après - je ne sais pas pour toi, ni pour Chevillard, Bon et les autres -, je dois reconnaître qu'il y a quand même chez moi quelque chose de
profondément déraisonnable à tenir ce blog que je n'ai pas le temps de tenir. J'avais annoncé une baisse de régime pour 2011 ; il y en a une, mais encore très relative. Je dois bien
admettre que je ne sais pas bien ce qui me pousse (mais c'est valable ailleurs aussi).



Ambre 19/03/2011 12:01



Tenir un blog avec les commentaires ouverts c'est presque un job à temps complet! J'admire ceux qui s'y adonnent... et qui prennent encore le temps de lire d'autres blogs!  Pour moi
L'autofictif et plus généralement les blogs qui ferment les commentaires, ne sont pas des blogueurs mais des... chroniqueurs? des diaristes?...des pamphlétaires (Chevillard).


(Belle après-midi au Salon Philippe... un an déjà depuis ma timide rencontre;-))



PhA 21/03/2011 11:23



Quand même, quand même. L'autofictif est en interaction avec Internet. La fermeture des commentaires, bien sûr, ça peut frustrer ; mais ça peut faire sens - par exemple ça fait vraiment sens pour
l'actuel feuilleton de notre ami François Matton, et sur l'Autofictif aussi, qui revendique une sorte de faux autisme. Et puis tout le monde n'a pas la chance d'avoir, comme moi, des
commentateurs triés sur le volet.


(Alors, pas de salon cette année ?)



Pascale 18/03/2011 19:10



Je connais des écrivains qui ont arrêté de tenir un blog par manque de temps, Philippe. Donc le temps (je n'en démords pas puisque je n'en ai jamais eu), l'envie et le besoin. Quant à moi qui ne
suis pas écrivain, l'envie diminue autant que le besoin, au fil des ans. Envie et besoin de passer à autre chose, qui est en cours : donner plus de place à l'oralité, moins à l'écran.



PhA 21/03/2011 11:24



L'envie, bien sûr, principal moteur.



Dominique Hasselmann 18/03/2011 18:52



"Bloguer ou ne pas bloguer" (il faudrait citer ce blog lui-même) : la question ne se pose pas que pour les écrivains.


Cela prend plus la tête que du temps et en effet le dilemme pourrait se poser : écrire là ou autrement. Peut-être que les deux vont ensemble, c'est en tout cas ce que tu montres, entre autres
personnes célèbres !



PhA 21/03/2011 11:17



Oh, je ne suis pas bien sûr de ce que je montre...



JEA 18/03/2011 13:41



On n'a pas perdu la compagnie...



PhA 18/03/2011 16:20



Ouf !



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert