Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 07:00

bouche-de-Pas-moi--Beckett-.jpgL’aînée se donne aux mots avec furie. Elle croit, sans le penser distinctement, que là est le passage, elle cherche parmi touffeur, profusion, escarpements, la ligne de crête, la ligne de fuite, l’échappement entrevu, la terre promise. Séparer le bon grain de l’ivraie, les mots qui sauvent de ceux qui tuent, est-ce possible et tout n’est-il pas, comme pour la nourriture, d’un seul tenant, d’un seul bloc qu’on est tenu d’absorber sans faire d’histoire, le mal avec les mots et le bien greffé sur la matière restante, la dure saillie du silence ? Il faut biner, sarcler, élaguer mais elle est piètre jardinière, tout lui vient en masse et elle prend tout, pire, elle veut tout, pas de crible et tant pis si ça brûle jusqu’au cri. Ce qui entre et ce qui sort par la bouche. C’est bon et c’est dangereux. Manger est volupté, former formuler les mots est une autre jouissance. Le pouvoir d’épeler le monde est une griserie qui monte à la tête. Les mots, bonbons qu’on suce, qu’on roule indéfiniment sous la langue. Les sonorités dont on se délecte, qui charrient tout un monde évocatoire, invocations, incantations, on est l’humble fidèle récitant suppliques, en appelant aux dieux et on est le dieu à la tête d’un têtu et fourmillant royaume. Car les mots abondent et les mots résistent. On ne peut pas leur faire dire ce qu’on veut. Ce sont des dirigeables qui se dirigent tout seuls, volent de leur propre chef. Ils sont chargés d’antécédents. Manger est dangereux car les mots s’infiltrent dans les mets et entrent dans le corps. Dire est dangereux car les mots drainent toute la mémoire du corps. Sous la langue il n’y a pas d’innocence.

 

Ysé Ténédim, Enfant gâtée, Les Contrebandiers éditeurs, 2010, p.114-115.

 

Jacques Josse, Michel Abescat et Nikola (du blog Paludes) parlent mieux que je ne saurais le faire (d’autant plus que le temps à nouveau me manque, fin de vacances oblige) de ce beau récit douloureux, l’histoire d’un amour mortifère qui presque paradoxalement – et d’ailleurs non sans difficulté – donne naissance à l’enfant gâtée du titre, dont le rapport à « ce qui entre et ce qui sort par la bouche », langage et nourriture, devient, on le devine, les conditions de la vie même.

Partager cet article

Repost0

commentaires

veronique cotet chastelier 05/05/2010 21:56



"L'employée aux écritures", M Sonnet...beau blog de verdure,nature et traditions!


Bienque d'ordinnaire, je préfère le papier des livres,me voilà embarquée sur la toile!


Je me moderniserai donc? V



PhA 05/05/2010 22:04



Ah oui ! Et auteur du remarquable Atelier 62, un beau souvenir de lecture (en très beau papier,
justement). De la toile au papier et inversement, bien des fils nouveaux se tissent.



veronique cotet chastelier 05/05/2010 21:26



Bonsoir, voilà un texte à lire pour l'éduc spé que je suis...à proposer à mes collègues si toutefois ceux-ci veulent bien se mettre à lire et réfléchir...car des ados malades de la nourriture et
exigeantes jusqu'à frôler la mort,souvent jeunes filles brillantes,j'en rencontre parmi tant d'autres. Enfants et adolescent en mal de vivre... mon travail quotidien.


L'autre tâche clandestine encore:l'écriture pour me dégager un peu d'air et souffler grâce à la mise en musique des mots,et des maux- dits ici et là.


Bon, alors à un de ces jours chez les bordelais ,dévoreurs de poésie toujours de chez Olympique,souvent dégusteurs de vins illustres entre amis- amateurs de poésie par goût des mots ,des
vers(verres ) et des proses.


Liquide est vraiment un trés bon cru.


PS;découvert un blog d'écrivain grâce à vous,où il est question d'ortolans,aussi ai-je mis mon grain de sel ,puisque je suis aussi landaise...


Hasta luego ! Véronique



PhA 05/05/2010 21:40



Oh oui... (je réponds à votre premier paragraphe).


Bordeaux ! Olympique ! Mais oui ! (du coup je suis plus fier encore de mon bon cru). (Mince, les ortolans, c'était où au fait ?)


Bonne soirée, Véronique.



Saravati 04/05/2010 12:52



Faire de ces mots cannibales des mots caresses qui s'arrêtent juste au seuil du vertige ...



PhA 04/05/2010 13:14



Les vivants sont des équilibristes.



Depluloin 03/05/2010 17:47



Je mange trop mais pas assez de mots! (Idem : la dernière phrase!)


 



PhA 03/05/2010 17:57



Cet appétit-là est insatiable !



Ambre 03/05/2010 11:04



Ah mais non c'est plus possible (je vais aussi arrêter votre blog, tsss), ce texte me donne trop envie de lire le tout.


"Sous la langue il n'y a pas d'innocence" (tiens j'en avale de travers là)



PhA 03/05/2010 17:30



Eh bien mais si, ne vous privez pas ! (de lire, veux-je dire - pas d'arrêter !)



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert