Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Hublots - ISSN : 2266-324X
  • Hublots - ISSN : 2266-324X
  • : Hublots est désormais à cette adresse : http://hublots2.blogspot.fr/
  • Contact

Les Hublots continuent sans publicité imposée à cette adresse : hublots2.blogspot.fr

 

 

- parce que la visibilité est mauvaise

- améliorer la visibilité

- sur ces hublots

- Hublots mode d'emploi

Sonde

Pêche annuelle

Samuel Beckett, Lettres I.

Claro, CosmoZ.

Pascale Petit, POOL !

Jean-Pierre Martinet, La grande vie.

Anne-Sylvie Salzman, Vivre sauvage dans les villes.

Pablo Katchadjian, Quoi faire.

Eric Pessan, Le syndrome Shéhérazade.

Marie Cosnay, Des métamorphoses.

Olivier Hervy, Agacement mécanique.

Guy Goffette, Mariana, Portugaise.

Gaétan Soucy, N'oublie pas, s'il te plaît, que je t'aime.

Jean-Louis Bailly, La Chanson du Mal-Aimant.

Gabriel Bergounioux, Dominos.

Véronique Pittolo, Une jeune fille dans tout le royaume.

Collectif, Devenirs du roman, Ecriture et matériaux.

Emmanuel Venet, Rien.

Ian Monk, .

Claro, Cannibale lecteur.

Antoine Brea, Petites vies d'écrivains du XXe siècle.

Laurent Albarracin, Fabulaux.

P.N.A. Handschin, Traité de technique opératoire.

Stéphanie Leclerc, Le parasol de Robinson.

Derek Munn, Un paysage ordinaire.

Perrine Le Querrec et Stéphanie Buttay, Coups de ciseaux.

Jacques Josse, Liscorno.

Collectif, Pour Eric Chevillard.

Pascale Petit, Lettres d'amour et Manière d'entrer dans un cercle & d'en sortir.

Lola Lafon, La petite communiste qui ne souriait jamais.

Pierre Jourde, La première pierre.

Didier da Silva, L'Ironie du sort.

Pierre Bergounioux, Préférences.

Thomas Vinau, Juste après la pluie.

Bruce Bégout, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Claro, Les souffrances du jeune ver de terre.

Eric Chevillard, Le désordre AZERTY.

Jean-Louis Bailly, Un divertissement.

Eric Chevillard, Péloponnèse.

Emmanuelle Pireyre, Congélations.

Jean-Michel Espitallier, L'invention de la course à pied (et autres trucs).

Leo Lionni, La botanique parallèle.

Laurent Albarracin, Le citron métabolique.

Pascale Petit, Histoir d'ouf.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Ma mère.

Christoph Meckel, Portrait-robot. Mon père.

Victoria Horton, Pagaie simple.

Nina Allan, Complications.

Danielle Auby, Bleu horizon.

Richard Elman, Taxi driver.

Frigyes Karinthy, Farémido, le cinquième voyage de Gulliver.

Albin Bis, Albin saison 1, cent épisodes.

Tatiana Arfel, La deuxième vie d'Aurélien Moreau.

Sandra Moussempès, Acrobaties dessinées.

Marie Rousset, Conversation avec les plis.

Céline Minard, Faillir être flingué.

B. S. Johnson, Chalut.

Pierre Jourde, Le Maréchal absolu.

Raymond Federman, A qui de droit.

Claude Chambard, Carnet des morts.

Archives

- Lundi 28 avril à 14h55, dans le cadre de l'émission le Carnet du libraire d'Augustin Trapenard sur France Culture, Sidonie Mézaize, de la librairie Kyralina à Bucarest, parlait de Rien (qu'une affaire de regard).

- Samedi 14 juin de 17h à 18h, Pierre Jourde, Guy Goffette et moi-même étions les invités d'Augustin Trapenard pour son émission le Carnet d'or, qui portait sur le thème de la réécriture.

1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 11:16

Hier soir j’ai passé une bonne soirée. Je suis allé à la bibliothèque de Chartres écouter Pierre Jourde qu’interviewait Olivier L’hostis, (la belle librairie l’Esperluète) à propos du Maréchal absolu, récemment paru et que je me suis offert. C’était une bonne soirée parce qu’on y a vraiment parlé de littérature. Parce que l’intervieweur connaît vraiment bien l’œuvre de l’auteur (je le savais déjà, nous avions eu l’occasion d’en discuter). Parce que l’auteur a des préoccupations qui me touchent (là aussi, je le savais déjà ; je le lis depuis une dizaine d’années) : la fiction d’abord dans le réel, avant toute littérature, et le roman qui en devient révélateur ; la fiction de soi dans ce Maréchal qui se dédouble et disparaît (mais dont je n’ai pas honnêtement le droit d’en dire plus avant de l’avoir lu), le goût affirmé de l’auteur pour un certain égarement, pour le rêve et aussi cette réponse toute simple que j’ai moi-même faite si souvent : qu’il écrit le livre qu’il aurait envie de lire. Une réponse si simple qu’elle ne mériterait peut-être pas que je la rapporte si, précisément, elle ne perdait pas de plus en plus de son évidence. Les écrivains sont lecteurs, ils sont aussi leurs propres lecteurs comme le cuisinier a le droit de se régaler de ses plats ; la littérature est affaire de plaisir, et parfois ce plaisir mérite d’être partagé. C’est la raison pour laquelle je me moquais hier des conseils prodigués par Frédéric Beigbeder (dont au fond je ne doute pas vraiment de la bonne volonté, et c’est bien ce qui chagrine) qui considère que l’auteur (en l’occurrence c’était Eric Chevillard mais bien sûr je le prends aussi pour moi et pour d’autres auteurs que j’aime) doit se préoccuper des attentes du public, comme si le public était une entité clairement définie et distincte de l’auteur. Alors que le public, c’est celui qui lit. Le premier public, c’est soi-même. Et comme soi-même bien sûr ne suffit pas, c’est ensuite l’éditeur, naturellement moins indulgent pour la bonne et juste raison que c’est lui qui va engager son argent sur le texte, et souvent le perdre. Et puis le public enfin, celui qui a acheté et lu le livre. Et c’est la troisième raison pour laquelle la soirée d’hier était bonne : le public de Pierre Jourde à Chartres, et la qualité de ses interventions. C’est rassurant.

 

Pourquoi, maintenant, après une bonne soirée, la matinée est-elle morose. Voilà, je vous recopie l’appel de Quidam, mon éditeur bien sûr, mais pas seulement le mien. Un éditeur qui fait ce à quoi il croit, et dont les lecteurs « avertis » s’accordent sur la qualité rare du catalogue. Je vous assure que quand je rencontre un écrivain, un libraire, un éditeur qui ne me connaît pas (oui, il en reste encore quelques-uns) et qu’il apprend que je suis publié chez Quidam, ça fait toujours de l’effet. C’est la classe, quoi. (Enfin, parmi les écrivains, les éditeurs ou les libraires qui sont en même temps des lecteurs un peu curieux, évidemment.)

 

L’appel de Quidam (aux libraires) :

 

AVIS AUX LIBRAIRES…

 
Pendant deux mois, décembre et janvier,

- 45% sur tout le catalogue jusqu’à 3 exemplaires,

- 48% jusqu’à 6,

-50% au-delà,

en ventes fermes (sans possibilité de retours), port partagé en province (poste), paiement à réception ou à 30 jours, merci.

Prise de commande : quidamediteur@free.fr

Précision : les titres de Reinhard Jirgl, Les Inachevés et Renégat, roman du temps nerveux, sont épuisés, La Femme du métro de Ménis Koumandaréas quasiment. Votre soutien nous aidera peut-être à les réimprimer.

Au-delà de janvier, nous ne répondons plus de rien… si d’aventure nous survivons à la fin du monde.

 

 

L’appel est déjà relayé par la librairie Ptyx à Ixelles (en Belgique), qui connaît bien le catalogue de Quidam, lisez donc son article.

Voilà. Si je ne me sens pas trop bien ce matin en écrivant ce billet, c’est que je sens bien que les difficultés de Quidam et d’autres éditeurs (récemment les Allusifs, par exemple, chez qui Pierre Jourde, tiens, a fait paraître la Présence, que je vous recommande aussi), je sens bien que tout ça donne raison à la logique marchande sous-jacente dans les bons conseils de Beigbeder – et ça me désespère de laisser la littérature aux marchands.

quidam.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Françoise Granger 03/12/2012 10:38


Pourtant si bien près de Nantes chez des amis, j'ai un vieux coup de blues à cause de ces infos...  Je relaierai dès mon retour pour que vive Quidam (que j'ai connu grâce à ce blog !). Merci
Philippe.

PhA 03/12/2012 20:50



Et merci Françoise !



alena 02/12/2012 10:14


c'est assez terrible, en effet. Courage!

PhA 02/12/2012 14:03



Merci.



Dominique Hasselmann 01/12/2012 15:32


Le public, c'est chaque quidam qui lit. Espérons que le grand Quidam va trouver de quoi rebondir.

PhA 01/12/2012 18:30



Il y a bien trop de personnes qui aimeraient ces livres et qui, tout simplement, ne les connaissent pas. Comme dans ces films où des gens se croisent sans se rencontrer.



Gilbert Pinna 01/12/2012 13:20


(... les livres qui se ramassent à l'appel ?)

PhA 01/12/2012 18:26



La saison des feuilles mortes est de plus en plus longue.



Michèle 01/12/2012 12:23


Pierre Jourde était chez Taddéï le 20 novembre, une des raisons pour laquelle j'ai regardé l'émission. La question était "l'islamophobie en France : oui ou non?". Dans un premier temps, P. Jourde
a tenté de partir du mot : ce qu'on met derrière. Il n'a guère trouvé d'écho. Puis, il s'est tu, ayant l'air (m'a-t-il semblé) de se demander ce qu'il fichait là.


Cher PhA, je ne peux pas acheter plus de livres que je n'en achète pour les lire puis, éventuellement, les offrir, et que je n'en fais acheter par la bibliothécaire de ma communauté de
communes... (vous êtes, Chevillard est, dans une petite médiathèque du fin fond du Limousin) Devrais-je enfiler un treillis et faire du porte à porte armée d'une kalach... 

PhA 01/12/2012 18:25



Me retrouver avec Eric Chevillard dans une petite bibliothèque au fin fond du Limousin ? Mais c'est un rêve ! Merci !



 

Rien (qu'une affaire de regard) couv

Mon premier roman, indisponible depuis des années, fait l'objet d'une réédition revue et corrigée, chez Quidam éditeur bien sûr, sous le titre Rien (qu'une affaire de regard). (Mars 2014)

La quatrième de couverture.

L'accueil de la critique.

Le Carnet du Libraire, sur France Culture.

 

Couv Dans mon oreille
Dans mon oreille, illustré par Henri Galeron, aux éditions Motus (12 septembre 2013).

par le hublot (droit)

(A suivre) - J.d'Abrigeon (2) - L.Albarracin (2) - Albin - P.Alferi (2) (3) - J.Alikavazovic - N.Allan - Altan - T.Arfel - P.Arguedas - M.Arrivé (2) (3) (4) (5) (6) - D.Auby  (2) (3) - P.Autin-Grenier - L.Bablon - JL.Bailly (2) (3) - I.M.Banks - J.Baqué - C.Barreau - L.Bassmann (2) (3) (4) - E.Baudoin (2) - F.Beaune - C.Beauvoir - S.Beckett (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) - B.Bégout - Th.Beinstingel (2) (3) (4) - J.duBellay - L.BenincáG.Bergounioux (2) (3) (4) (5) (6) - P.Bergounioux (2) (3) - A.Bertina (2) - A.Bertrand - H.Bessette - P.Bettencourt - F.Bon - E.Bonnargent - M.Bonnevay - S.Bourgois - A.Bréa (2) - RD.Brinkmann - R.Butlin - O.Cadiot - JL.Caizergues (2) - N.Caligaris - I.Calvino - M.Candré - K.Čapek (2) - Casanova - Cl.Chambard - P.Chamoiseau (2) - G-O.Châteaureynaud (2) - E.Chauvier - E.Chevillard (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17) - Claro (2) (3) (4) - J.Coe (2) (3) - M.Cohen (2) (3) (4) (5) - S.Coher (2) - S.T.Coleridge  (2) - Colette - Y.Colley - M.Cosnay (2) (3) (4) (5) (6) (7)JL.Coudray (2)D.da Silva (2) (3) (4) (5) (6) - D.Decourchelle (2) - M.Desbiolles - A.DiazRonda - A.Dickow (2) - Y.diManno - S.Doppelt - M.Draeger (2) - C.Dubois - M.Duplan - J.Echenoz - R.Elman - Chr.Esnault - J-M.Espitallier - E.Faye (2) - R.Federman (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - E.deFilippo - J.Filloy - G.Flaubert (2) (3) - F.Forte (2) - Em.Fournier - H.Frappat (2) (3) - Fred - M.Frering (2) - R.Froger - F.Gabriel - A-M.Garat - Ph.Garnier (2) (3) (4) (5) - R.Gary - M.Giai-Miniet - J.Giono - L.Giraudon - G.Goffette - I.Gontcharov (2) (3)S.J.Gould - J.Grandjean - Grimm - F.Griot - D.Grozdanovitch (2) (3) - D.Guillec - P.N.A.HandschinB.Heim (2) - Hergé - O.Hervy - R.Hoban (2) - E.Hocquard - Homère - V.Horton (2) - B.Jacques - R.Jirgl - B.S.Johnson (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) - G.Josipovici (2) (3) (4) - J.Josse (2) (3) - J.Jouet (2) - P.Jourde (2) (3) (4) (5) (6) - F.Kafka (2) - Fe.Karinthy - Fr.Karinthy (2) - P.Katchadjian - J.Lafargue (2) (3) (4) - E.Larher - F.Léal - S.Leclercq - JMG.LeClézio - A.Lefranc (2) - LeGolvan (2) - M.Lentz - P.LePillouër - P.LeQuerrec (2) - D.Lespiau (2) - E.Levé - L.Lionni - H.Lucot (2) - S.Macher - Chr.Macquet - C.Mainardi (2) - LE.Martin - J-P.Martinet - Masse - F.Matton (2) (3) - D.MémoireH.Michaux - P.Michon - C.Minard (2) (3) (4) (5) (6) (7) - H.Mingarelli (2) (3) - Moebius - Chr.Molinier - I.Monk - D.Montebello - J.Montestrela - R.Morgiève (2) - S.Moussempès - J.Mouton (2) - D.Munn - Munoz et Sampayo - Nerval (2) (3) - Ovide - E.Pagano - Y.Pagès - J-F.Paillard - A.Parian - P.Parlant - M.Pautrel - D.Pennac - X.Person - E.Pessan (2) (3) (4) (5) - P.Petit (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (9) (10) (11) (12) (13) (14) (15) (16) (17)H.Pinter - E.Pireyre (2) (3) - F.Pittau (2) - V.Pittolo (2) (3) - V.Poitrasson - M.Pons (2) - C.Portier (2) (3) - C.Prigent - D.Quélen - N.Quintane (2) (3) - E.Rabu - E.M.Remarque - M.Rivet - O.Rohe - Cl.Rosset - M.Rousset - AS.Salzman (2) - A.deSandre - N.Sarraute - J.Sautière - A.Savelli (2)E.Savitzkaya  (2) (3) (4) (5) (6) - B.Schulz - O.Scohy - P.Senges - A.Serre (2) - M.Simon - S.Smirou - M.Sonnet (2) (3) - G-Soucy - G.Stubbe - L.Suel - I.Svevo - Y.Ténédim - P.Terzian - A.Tot - E.Venet - R.Verger (2) (3) - M.Villemain (2) - Th.Vinau (2) (3) - A.Volodine (2) (3) (4) (5) (6)C.Wajsbrot - C.Ysmal - F.Yvert